La ville de Ségou est surnommée « la cité des balanzans », nom d’un arbre poussant en abondance dans et autour de la ville (acacia albida). Elle est située sur la rive du fleuve Niger.

Les premiers habitants sont des bozos, une ethnie pratiquant la pêche. Sont ensuite arrivés des soninkés, des malinkés puis les bambaras au xvie siècle.
C’est à Ségou, au xviiie siècle, que Biton Coulibaly fonde le royaume bambara de Ségou.
Le 10 mars 1861, El Hadj Oumar Tall conquiert la ville, oblige la population à se convertir à l’islam et fait construire des fortifications autour de la ville.
Le 13 avril 1862, il part à la conquête de Tombouctou et confie Ségou à son fils Ahmadou qui doit se battre contre l’aristocratie bambara.

Le commandant Louis Archinard de l’armée coloniale française entre à Ségou le 6 avril 1890, et s’allie aux bambaras. Le 13 mars 1893, Ségou devient chef lieu d'un cercle administratif colonial qui regroupait les territoires des cercles actuels de Dioïla, Barouéli, Bla, Ségou, Macina, San, Koutiala, Tominian et une partie du cercle de Koulikoro.

La commune mixte de Ségou est instituée en 1953. Ségou devient une commune de plein exercice par la loi française du 18 novembre 19552. Elle est alors dirigé par un conseil municipal élu par un collège unique dirigé par un maire élu en son sein3.
Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Segou
Tours
Hebergement
Voiture
Nom
E-mail
Telephone
Arrivé
Divers
E-mail: info@sekoutours.com
Tel: +
223 76 25 93 92 / +33 635 178 271
Sekou tours
Copyright Sekou tours © 2020. All rights reserved